Annonces‎ > ‎

Un rapport encourage et banalise l'avortement

publié le 7 nov. 2013 à 22:54 par info AFC-Tahiti   [ mis à jour : 7 nov. 2013 à 23:22 ]
Aujourd’hui, jeudi 7 novembre, le deuxième volet du Rapport sur l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) a été remis à Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes.

Ce rapport contient 40 recommandations autour de l’accès à l’IVG dans les territoires et fait suite au premier rapport qui avait été remis en septembre dernier et qui traitait de l’information sur l’avortement sur internet.

Les AFC s’inquiètent de la banalisation de l’IVG dont le rapport se fait l’écho, et du nombre de campagnes publiques en la matière.
Interrogée par le journal La Croix, Pascale Morinière, vice-présidente nationale des AFC et médecin, relève notamment que le document « évacue complètement le fait que l’avortement consiste à arrêter la vie d’un enfant à naître. De même, il n’est pas question des alternatives à l’IVG. Or il y a libre choix quand il y a une alternative ! » 

Par ailleurs, les AFC rappellent que le recours à l'avortement prend naissance en particulier dans des conceptions erronées de la sexualité : seule une véritable éducation à l'Amour est susceptible de faire régresser l'avortement et représente l’action efficace de prévention, « pour autant qu’on ne l’aborde pas seulement sous un prisme hygiéniste mais bien affectif et de relation », souligne encore Pascale Morinière.


Comments