Annonces‎ > ‎

Y a-t-il trop d'hommes sur terre ?

publié le 14 nov. 2013 à 11:28 par info AFC-Tahiti   [ mis à jour : 14 nov. 2013 à 11:28 ]
« Au grand banquet de la nature, il n’y a pas de place pour tout le monde », écrivait Malthus et, un siècle plus tard, le biologiste et philosophe Julian Huxley décrétait que « l’homme est un cancer ». Ils font partie de ces pères de l’eugénisme, véritables tueurs en série, qui ont contribué à faire naître et alimenter le fantasme de la surpopulation. Alors que les démographes prédisent neuf milliards d’habitants en 2050 en même temps qu’une raréfaction des ressources naturelles, le commun des mortels s’inquiète de savoir s’il aura ou non sa place au grand banquet de la nature.

Un fantasme
L’on découvre, en analysant de plus près les documents des organismes internationaux qui alimentent cette inquiétude autant qu’ils en profitent, que l’idée de surpopulation mêle à la fois une politique eugéniste et un écologisme dévoyé. C’est parce que l’homme n’est plus considéré que comme un vivant parmi d’autres qu’il peut être supprimé s’il est de trop, pour préserver la terre que sa présence tuerait à petit feu… 

Comments